S’encrer dans l’instant présent

Bonjour à tous !

Oui il y a une faute d’orthographe dans le titre et oui elle est voulue… Aujourd’hui je vous retrouve pour un article un peu plus différent qui aborde la créativité. J’ai décidé de vous parler d’une discipline que je pratique à mes heures perdues ainsi que de ses principaux bienfaits : le lettering. S’encrer … encre … Vous faites le rapprochement ? (Bon ok je sors).

J’ai de nombreuses passions (peut-être trop ?) mais mes plus vielles amours sont l’écriture et le dessin. C’est donc tout naturellement que je suis tombée sous le charme de cet art qui allie les deux. J’ai découvert cette discipline grâce à Instagram et Pinterest. Vous pouvez cliquer ici si vous voulez en savoir plus sur mes comptes Instagram de lettering préférés.

A priori, ce n’est pas bien difficile. Avec un peu de bonne volonté, tout le monde peut y arriver et c’est justement cette accessibilité qui me plait. Pas besoin de matériel sophistiqué, une feuille blanche et un feutre suffisent la plupart du temps.

couverture

Matériel :

  • Du papier
  • Des feutres
  • De la peinture et de l’eau
  • Pour ceux qui veulent aller plus loin :
    • latte
    • gomme
    • crayon

J’utilise beaucoup la gamme Promarker de Winsor & Newton. Ils proposent de très nombreuses couleurs et sont muni d’un double embout.  Seul bémol, ils sont assez chers. Pour le noir, j’utilise deux instruments : le feutre pinceau à double pointe ABT- n15 et un pinceau kuretake waterbrush pen. Ce dernier est particulièrement pratique car il peut être rempli d’eau pour atténuer le trait, à la façon d’une aquarelle, mais également de peinture pour créer des dégradés intéressants.

c'est la vie.JPG

 Les bienfaits du lettering :

Tout vient à point à qui sait attendre

Nous vivons dans un monde où tout doit aller vite, où l’on est perpétuellement amenés à se projeter dans l’avenir. S’exprimer à travers le lettering va à l’encontre de ce mode de vie ultrarapide. On prend du temps pour soi, pour s’exprimer, pour créer et s’améliorer. L’art du lettering peut parfois demander beaucoup de temps : rechercher LA citation à écrire, les couleurs à employer, la police, attendre que l’encre sèche pour faire la suite,  préparer le dessin au crayon et puis tout gommer… Prendre le temps de faire toutes ces choses est parfois considéré comme un luxe, pourtant rien de plus gratifiant que de voir le résultat de son travail. Lorsque l’on réussit bien un dessin, on peut s’en servir comme marque-page, l’encadrer, l’offrir.

On développe sa créativité

En pratiquant de plus en plus, on entraine notre esprit à penser de manière créative. On entend une phrase qu’on retient, qu’on note, car on a envie de l’écrire plus tard, joliment. On réfléchit à de nouvelles polices, au cadre à employer, aux mots, à l’harmonie des couleurs…

Des effets thérapeutiques

Ce n’est un secret pour personne : l’écriture peut aider des gens à se sentir mieux dans leur tête, dans leur corps, à mieux réfléchir ou affronter une étape difficile. Prendre le temps de réfléchir à ses problèmes et de les coucher sur papier peut parfois constituer la première étape pour aller mieux. De plus, cette pratique permet d’évoluer rapidement et de voir le progrès accompli : c’est valorisant de voir que l’on sait produire quelque chose de ses 10 doigts !

Le lettering et la mentalité positive

J’ai commencé le lettering/la calligraphie il y a deux ans lorsque j’étais en quête de motivation et que j’ai décidé d’être davantage positive dans ma vie. En recherchant des messages inspirants, on se met dans un état d’esprit non seulement relaxant mais conquérant. On peut y arriver ! Ecrire des petites citations motivantes et les coller un peu partout (par exemple au-dessus de son bureau pour se motiver à étudier ou dans son agenda pour affronter la journée en toute sérénité), c’est bon pour le moral et ça fonctionne ! A la moindre baisse de régime, il suffit de relire notre dessin pour retrouver la motivation perdue.

Quelques exemples

Je suis encore loin d’être une experte en la matière et je ne dispose pas du matériel informatique pour digitaliser mes dessins. Impossible donc de vous les présenter ici, en dehors des deux photos ci-dessus, mais voici quelques exemples réalisés par autrui afin de vous inspirer si vous souhaitez vous lancer.

Disclaimer : je reprécise pour ne pas avoir d’ennuis de droits d’auteur, les images présentées ci-dessous ne m’appartiennent pas et sont la propriété de l’artiste.

In a Brush :

J’ai découvert ce site par hasard en faisant mes recherches pour la rédaction de cet article et je l’adore : du lettering assez simple, sans chichis, mais superbe ! Cliquez ici pour voir le travail de l’artiste.

all-love-for-paris

 Darren Brooth

Je suis absolument fan de son travail. J’adore les textures, les couleurs, les compositions… Si vous aimez les œuvres plus géométriques, je vous conseille vivement d’aller jeter un coup d’œil à son site !

darren brooth.jpg

Ryan Hamrick

Un artiste américain spécialisé dans le lettering, je vous laisse regarder son site et tomber amoureux de son travail.

ryanh

A vous de jouer  !

Vous l’aurez compris, le lettering est une forme d’art très dense et très riche. Chaque artiste a son propre style, de l’élaboré au minimalisme en passant par le folk, les possibilités sont infinies ! Si vous avez aimé cet article je vous conseille de flâner un peu sur Pinterest à la rechercher d’inspiration et de vous lancer !

Love, Ju ♥

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s