My heart belongs to the sea

KNIT & DENIM SHORTS, SANDY FEELS

photo 1

La mer est mon endroit favori. Et étrangement, je ne parle pas de la mer turquoise, des plages de sable fin, ni même des petites criques espagnoles aux galets chauds et aux eaux translucides, non. Je parle de la mer du Nord. J’imagine que cela vous semblera un peu étrange : qui préfèrerait une mer grise et froide à des eaux turquoises et paradisiaques ? Pourtant, je vous l’assure, la mer du Nord est mon endroit favori.
Je l’aime toute l’année mais si je devais vous dire toute la vérité, je l’aime encore plus à la fin de l’automne. Lorsque le vent est frais, que le bruit des vagues se fait plus assourdissant, que les plages sont désertes et n’appartiennent (presque) qu’à moi. Voilà la mer du Nord que j’aime.

Photo 2Photo 3

La mer du Nord en été possède ce je ne sais quoi de moins. Ce surplus de touristes qui viennent se transformer en homards bien rouges et bien luisants pendant quelques heures sur le sable. Je n’aime pas ça. J’évite autant que possible de m’y rendre en été mais parfois l’appel du large est juste irrésistible. Je sens que mon corps a besoin d’une journée près des vagues, que j’ai besoin d’un petit coup d’iode. Il n’y a rien à faire, la mer m’apaise. Quand je suis trop longtemps stressée ou angoissée, je ressens l’envie, le besoin de m’évader à la côte pour aller voir la mer. Me poser en face d’elle et la regarder. Respirer ses embruns. Je me rappelle d’une de ces fois, il y a des années (quatre, ou cinq ans peut-être) lorsque j’étais partie une semaine seule à la mer pour étudier. Nous étions en début novembre, c’était l’une des meilleures semaines de ma vie. Je me rappelle d’une longue promenade au bord des vagues, emmitouflée sous plusieurs couches, Alt-J dans les oreilles. Je me rappelle de la quiétude qui régnait alors. Le bruit des vagues couplé au bruit des coquillages qui craquaient sous mes bottes. Pendant une heure ou deux, alors que je marchais seule sur la côte, j’ai connu un instant de paix avec moi-même que je n’ai plus connu depuis.

Aujourd’hui, en plein été, il n’y a pas cette même atmosphère qu’en novembre. Le sable a une tiédeur différente, la mer a des nuances différentes, les vagues déferlent avec une moindre puissance et le vent souffle de façon plus clémente. Je profite de la matinée pour me ressourcer sur la plage tant que le monde n’est pas encore arrivé. Il fait chaud mais pas trop et le sable chaud sous les pieds me donne l’énergie qui m’avait manqué toute la semaine. L’occasion se prête à quelques photos. Je me dis que je vous écrirais bien un article sur cet endroit que j’aime tant. Je me dis que j’ai presque envie d’être en hiver, ici. Un regard vers mes jambes nues qui se dorent au soleil me rappelle l’été qui se profile et le temps libre qui m’a été gracieusement donné. Tout compte fait, l’été ce n’est pas si mal non plus…

photo 4Photo 5photo 6

J’essaie, tant que possible, d’éviter les stations balnéaires surpeuplées. En hiver, je me réfugie à Koksijde. Et cet été, la route nous a mené par sérendipité à De Haan. L’endroit ressemble plus à un village qu’à une ville côtière et c’est cet aspect qui m’a plu. Le monde est là mais il s’oublie plus facilement qu’à Knokke ou qu’à Ostende. Les dunes qui bordent De Haan permettent aussi de s’évader quelques instants et de ne plus voir personne. Avec ses cabines de plages coquettes, je crois que nous avons trouvé le coin de la mer où nous irons en été.

photo 7photo 8photo 9photo 10PHOTO 11

Et vous, quel est votre endroit préféré ?

 

Je porte:

Pull : Zara
Short : Pimkie
Chaussures : Wonders
Lunettes: Ace&Tate

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s