L’été en ville

RARA SKIRT, ANIMAL PRINT & VANS SNEAKERS

Photo 9

Affronter les températures caniculaires quand on habite en ville, ce n’est pas toujours chose simple. Pour être tout à fait honnête avec vous, il y a un monde de différence entre les tenues que j’ose porter chez moi dans mon village à 15 km de Bruxelles, et les tenues que je porte quand je me rends à la capitale. Car malheureusement, à l’époque à laquelle nous vivons, ces 15 petits kilomètres influencent grandement mes looks. Par exemple, là où je n’ai aucun problème à aller faire mes courses en mini-short dans mon village, lorsque je me rends en ville je troque bien souvent les talons pour les baskets et j’évite de porter des robes ou des shorts trop courts, de peur de recevoir des commentaires ou des regards déplacés dans la rue. Je ne dis pas que le problème n’existe pas à la campagne mais je trouve que le sentiment d’insécurité est particulièrement exacerbé dans les grandes villes. C’est malheureux et pourtant c’est la réalité que connaissent de nombreuses femmes et jeunes femmes à notre époque : on ne se sent pas toujours bien lorsqu’on porte une robe, une jupe ou un short. On devrait pouvoir porter ce que l’on aime, ce que l’on veut, mais on ose pas. Le regard des autres, les commentaires irrespectueux, les attitudes chelou… A l’époque où « porter une jupe en ville c’est tenter le diable », j’avais envie de dire non. Il fait chaud pour tout le monde après tout et si j’ai envie de mettre une jupe, je mettrai une jupe. J’ai même osé – sacrilège ! – arborer un modèle avec un imprimé léopard pour me balader dans Bruxelles ! Et vous savez-quoi ? Même si de temps en temps j’ai un peu tiré sur ma jupe, c’est vrai, je me suis sentie bien dans mes pompes et c’est tout ce qui compte ! Ou plutôt, c’est tout ce qui devrait compter.

Je rêve d’une époque où les filles pourront porter ce qu’elles veulent sans entendre dire que c’est de la « provocation ». Je rêve de pouvoir me sentir tout à fait à l’aise en petite robe lorsque la nuit tombe à Bruxelles et qu’il fait toujours 26 degrés en terrasse. J’adorerais pouvoir me promener sans recevoir un commentaire déplacé parce que j’ai osé mettre une robe et dévoiler un peu de peau. Les situations où un regard, une remarque, un comportement survient et nous met mal à l’aise – voire nous fout carrément la trouille – sont toujours trop présentes dans notre quotidien. Je pense parler au nom de toutes quand je dis qu’on a toute déjà été plus ou moins harcelée en rue. Et ce harcèlement, on le ramène parfois chez nous, à la maison, dans l’intimité de notre chambre quand on choisit les vêtements que l’on va porter. Qu’on se le dise, personne ne devrait se dire le matin :  » Ah, mais non, je peux pas mettre ça aujourd’hui. Je vais à Bruxelles ! « . C’est pourtant le genre de réflexion que j’ai eu plusieurs fois au cours des dernières semaines, comme par exemple pour la robe que je porte dans mon dernier look. Cette mini-robe était très courte et j’ai profité de me rendre à Bruxelles en voiture avec Camille pour la porter car je n’aurais jamais osé la mettre si j’avais eu à me rendre seule en plein centre-ville en transports en communs. Je ne suis pas la première à souffrir du regard de certains mecs quand je montre « un peu trop de peau », nous en sommes toutes victimes.  En plus d’une atteinte à nos libertés et d’un sévère manque de respect, c’est également une très grosse source de malaise pour nous les filles. Plus particulièrement pour celles qui souffrent de certains complexes par rapport à leur physique et que des commentaires malveillants peuvent choquer et blesser.

Nous vivons dans une époque où, même sous un soleil tapant, une tenue un peu plus légère, portée avec toute l’innocence du monde, sera bien souvent vue comme vulgaire, comme un comportement dangereux et qui « revient à de la provocation ». Quand porter une jupe en ville devient dangereux, il faut clairement commencer à se poser les bonnes questions et à remettre l’éducation de certains en cause. Non, le problème ne vient pas de ma jupe mais des pensées malsaines qui traversent l’esprit de certains mecs quand ils voient une fille passer.  Mon entourage, j’ai beaucoup de chance, est conscient de cette problématique. J’ai des amis masculins que ce genre de comportement choque. Ils sont de plus en plus nombreux, je m’en réjouis. Toutefois, ce genre de propos déplacés envers les femmes existe toujours bel et bien, et pose toujours trop fréquemment problème.  Je pense que c’est en abordant le sujet ouvertement qu’on fera (je l’espère) avancer les mentalités et en continuant d’arborer fièrement nos gambettes nues un jour d’été ! Toi qui me lis ici : ce ne sera jamais, je dis bien JAMAIS ta faute ni celle de ta jupe ou de ta tenue. Je ne dis pas que c’est une excuse pour sortir la mini robe moulante en latex et les cuissardes à lacets jusqu’à la mi-cuisse mais le problème ne viendra jamais de ton envie de porter tel ou tel vêtement mais bien de la société elle-même !

Photo 1Photo 2Photo 3Photo 4Photo 5Photo 6Photo 7Photo 8

Bref, j’espère que cet article vous aura plu, de même que ce thème un peu plus sérieux. N’hésitez pas à partager vos avis dans les commentaires, je vous lis toujours avec grand plaisir.  Mercredi prochain je vous retrouverai non pas pour un look mais plutôt pour un article/vidéo/je-ne-sais-pas-encore-ce-sera-la-surprise, plus interactif et en collaboration avez Zalando. D’ici-là portez vous bien et surtout assumez vous !

Je porte :

Top : Asos
Jupe  : JBC
Baskets : Vans
Sac : Claudie Pierlot
Montre : Nicole Vienna
Lunettes : Emporio Armani

 

Love,

cropped-banniee295a0c3a7re-justine-final-3oodpi-cmjn

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s