TROIS JOURS A COPENHAGUE / ITINERAIRE

PHOTO 1.jpg

JOUR 1 :

Botanisk Have : un poumon vert en pleine ville.

A notre arrivée nous avons décidé d’aller nous balader dans les sentiers fleuris du jardin botanique. C’est une véritable petite perle en plein cœur de la ville. Le parc compte des espèces venues de nombreux pays différents mais ce qui fait son charme, c’est incontestablement ses serres. Le jardin compte une dizaine de petites serres ainsi qu’un magnifique bâtiment principal où se cache… Une forêt tropicale ! Impossible de prendre des photos tant il y faisait chaud et humide : une couche de buée venait directement recouvrir mon objectif. Je vous conseille cet endroit si vous aimez la nature et si vous êtes déjà allés à Copenhague. C’est un visage différent de la ville qui m’a beaucoup plu.

jardin botanique.jpg

Tip : sur la route, vous croiserez une boulangerie bio et vegan appellée « naturbageriet ». Nous y avons pris un roulé à la cannelle (une des spécialités du Danemark) et MON DIEU. Non seulement il était gluten et lactose free (donc ça voulait dire que je pouvais m’en enfiler tout plein sans risquer d’avoir de l’eczéma !) mais en plus c’était LE MEILLEUR du monde. On est même retournés en chercher avant de partir pour l’aéroport ! Donc si vous passez par la Frederiksborggade , poussez donc la porte de cette boulangerie et demandez un kanel snegl ! Vous ne serez pas déçus 😉

Toverhallerne : le paradis des foodies

Copenhague regorge de pépites pour les amateurs de bonne bouffe. Toverhallerne en fait partie. Il s’agit de halles situées en plein de cœur de la ville où les locaux et les touristes se mêlent pour partager un café, manger sur le pouce ou même faire quelques courses. Comme partout à Copenhague, les prix sont assez élevés. C’est facile de dépenser une trentaine d’euros juste pour un petit lunch donc prévoyez-le coup ! Sur recommandation de locaux, nous avons décidé de tester les toasts de chez Omegn.
Un véritable délice pour les papilles ! Les toasts sont servis avec une sorte de marmelade de pickles. Froncement de sourcils septiques pour mon amoureux et moi-même quand nous avons reçus les toasts et finalement très belle découverte !

Ballade vers Nyhavn :

C’est probablement l’image qui vous vient en tête lorsque l’on vous parle de Copenhague : les maisons colorées qui se succèdent au bord de l’eau, bordées par les bateaux et les commerces. Très pittoresque, c’est le lieu le plus prisé des touristes à Copenhague. Préférez donc le début de matinée pour vous y rendre. Si vous vous sentez l’âme d’un photographe, allez-y au coucher de soleil pour profiter des couleurs ! En octobre, il y a du monde mais ça reste vraiment vivable ! Même s’il s’agit de l’attraction majeure de la ville, on sent que le Danemark reste un pays relativement « protégé » du tourisme de masse et c’est vraiment très agréable.

nyhavn 2
cadenas à nyhavn
nyhavn
nyhavn
Rundetaarn
la vue depuis la rundetaarn

Le chemin vers Nyhavn est lui aussi très agréable ! Je vous conseille de passer par la Kobmagergade afin de monter dans la Rundetaarn et de profiter d’un beau panorama sur toute la ville. Vous pouvez aussi passer par Kongens Nytorv, à deux pas de Nyhavn, et vous arrêter chez Magasin du Nord pour un peu de shopping ou chez Joe and the Juice pour un bon smoothie/café !

Au fil de l’eau avec Hey Captain

On avait envie de se balader sur les canaux pour découvrir la ville autrement qu’à pied mais l’idée de faire le voyage parmi une cinquantaine de touristes nous refroidissait un peu. Après quelques recherches, on est tombés sur Hey Captain et c’était exactement ce qui nous fallait ! Le concept de Hey Captain, c’est de proposer une visite de Copenhague à travers ses canaux mais en petit comité. Les bateaux accueillent maximum 12 personnes et hormis lors de la haute saison touristique, ils sont rarement pleins. Lors de notre tour, nous étions 6 touristes. C’est une façon beaucoup plus « locale » de découvrir la ville puisque l’on emprunte pas les voies navigables des autres bateaux touristiques. On nous offre un verre de rosé ou une bière (et du chocolat chaud ou du glogg en hiver !) et l’on papote avec les autres, avec notre capitaine, on découvre des endroits que l’on ne connaissait pas… C’est une activité que je vous conseille lors de votre premier jour à Copenhague pour avoir une vue d’ensemble sur la ville et vous inspirer pour vos prochaines visites ! Le prix est assez élevé mais il reste correct pour Copenhague, surtout étant donné qu’on vous offre à boire ! Prix : ± 25€ par personne

hey cap.jpg

Diner au Sidecar (Norrebro)

Nous voulions manger dans un petit restaurant italien pour nos trois ans mais malheureusement il fallait réserver et nous n’avons pas pu avoir de table. Nous avons donc erré quelques minutes en ville, un peu désespérés puisque l’on ne savait pas trop où aller et que les prix sont vraiment très élevés pour manger le soir. Nos pas nous ont menés un peu par hasard devant la devanture d’un resto-bar chaleureux et pas trop bondé. Nous sommes entrés et on nous a donné une table près de la fenêtre. Le concept : un bar à cocktail qui se transforme en restaurant asiatique à inspiration très coréenne certains soirs. Par chance, nous étions tombés sur l’un de ces soirs ! Le menu se construit autour de bao’s, des sortes de petits burgers asiatiques vraiment délicieux. Chacun choisit son bao et ensuite la cuisine choisit des « sides » surprises à découvrir. Nous étions un peu suspicieux au départ (on a cru qu’ils allaient nous envoyer que les sides les moins chers) mais nous avons été agréablement surpris ! C’était dans l’ensemble une très belle découverte et on a vraiment apprécié la nourriture ainsi que l’ambiance du lieu (un petit groupe jouait de la musique, c’était vraiment hyper cosy !).
Comptez 80€ environ pour deux personnes.

JOUR 2 :

« It was hell of a ride ». Quelle bonne phrase pour résumer cette deuxième journée à Copenhague. En dehors de nous promener et de faire quelques boutiques, nous n’avions que deux activités de prévues : retrouver Lina, une amie d’Erasmus, pour un lunch à Papiroen, et profiter des illuminations d’Halloween à Tivoli.

Indre By et shopping

Nous nous sommes promenés dans Indre By (le centre/vieux quartier) de Copenhague pendant toute la matinée afin de faire un peu de shopping. Je n’étais pas d’humeur acheteuse ce matin-là donc nous y sommes retournés en fin d’après-midi pour quand même craquer un peu ! Je vous ferai part de mes bons plans shopping à Copenhague dans un autre article.

INDRE BY 2.jpg

Comme des hipsters à Papiroen

Copenhague est connu pour ses nombreux endroits à la mode en matière de nourriture. Bien sûr, elle abrite l’un des meilleurs restaurants du monde – le Noma – mais elle regorge aussi de halles un peu plus budget friendly où l’on peut découvrir de la nourriture du monde entier. Papiroen est un « food market » très connu et apprécié tant des touristes que des locaux. Il est situé près de Nyhavn, sur une petite île. Pour le rejoindre, il suffit d’emprunter un pont et de marcher le long des quais. Ces anciens entrepôts ont été complètement réaménagés pour abriter une kyrielle de petits stands tous plus alléchants les uns que les autres. Je préfère vous avertir : il vous faudra faire le tour plusieurs fois avant de vous décider tant il y a du choix et tant tout à l’air bon ! Les prix tournent entre les 50kr et 90kr par plat.

Tivoli, entre crise de nerfs et émerveillement

Partir en vacances sans râler un peu, ce n’est pas possible avec moi. Ajoutez ça au fait que je suis partie la mauvaise semaine du mois et vous obtenez une Justine hyper réactive, prête à râler au quart de tour dès que quelque chose l’irrite. Même Copenhague n’aura pas résisté à mes hormones, oups !
Nous sommes arrivés à Tivoli en fin d’après-midi, vers 16h30, car on nous avait renseigné un spectacle de lumières à 17h. Avant toute chose, il faut savoir que Tivoli c’est un trou pour votre portefeuille. Le Danemark est cher, je vous l’ai dit 20 000x dans cet article… mais là. Vous payez individuellement votre entrée 120 couronnes (donc un peu plus de 16€) et vous devez ensuite paTIVOLI 3.jpgyer pour chaque attraction que vous devez faire. Certaines attractions demandent des tickets tandis qu’à d’autres, vous pouvez payer en couronnes. Le système n’étant pas harmonisé donc, et le fait que la plupart des infos sont disponibles en danois, ne rend pas vraiment la chose facile. Mais globalement, c’est deux tickets par personne ce qui fait plus ou moins 10 euros pour une attraction.
Nous avons eu le malheur de tomber dans une période de vacances scolaires. On ne pouvait pas savoir… Mais le monde à l’intérieur du parc, disons que c’était invivable. Nous qui, en deux jours, nous étions habitués à avoir de l’espace (les danois ont un sens de l’espace personnel très proche du mien c’est-à-dire : le plus loin de moi possible !), nous avons vraiment pris la foule en pleine figure. Les files étaient interminables et les allées étaient toutes bondées. Enfin, nous avons appris qu’il n’y avait pas de spectacle à 17h mais seulement à toutes les heures 45 à partir de 19h. A ce stade, je bouillonnais.
Non seulement il y avait trop de monde pour faire une attraction mais en plus nous étions coincés dans le parc car, si nous voulions sortir et re-rentrer plus tard dans la soirée, il fallait ENCORE payer ! 35kr par personne s’il vous plait ! Là, ça commençait vraiment à faire beaucoup. J’ai un peu pété un cable devant la pauvre employée du service client qui s’est montrée vraiment hyper pro et franchement super sympa (alors que face à elle se tenait une Justine pas franchement sous son meilleur jour et pas franchement gentille). Elle nous a proposé de nous rembourser nos entrées ou alors, si nous étions surs de revenir ce soir-là, de nous offrir les tickets pour re-rentrer dans le parc.
Puisque nous avions vraiment envie de voir les illuminations d’Halloween, c’est cette option que nous avons choisie. Je me suis excusée auprès de la femme (quand même, je suis méchante mais j’avais un peu honte d’avoir crisé hahaha), elle a assuré qu’il n’y avait pas de problème et EN PLUS des entrées, elles nous a offert un ticket pour un café et une glace ! Nous sommes sortis du parc, avons refait un peu de shopping, nous sommes rentrés à l’hôtel nous relaxer un peu et ensuite nous sommes retournés à Tivoli.
A partir de ce moment tout fut magique. La nuit était tombée, le parc brillait de mille feux, tout était décoré avec goût et avec soin pour Halloween et surtout, surtout, il y avait moitié moins de monde ! Nous avons donc vraiment pu profiter des attractions et de l’atmosphère féérique du parc et je ne regrette vraiment pas cette visite ! Je vous conseille toutefois d’y aller le soir si vous n’êtes pas très ~enfants qui courent et braillent partout~ (mais c’est comme ça dans tous les parcs d’attractions !).
Au final, c’est vraiment un très chouette parc, très joli et amusant et nous y avons passé un très bon moment. Merci aussi à leurs employés de s’être montrés aussi compréhensifs aussi ! 🙂 (et si vous me lisez, sait-on jamais, désolée ! Je ne serais plus jamais Méchante Justine avec vous, je vous le jure !)

JOUR 3 :

Un jour au musée

Nous avons décidé de passer une matinée plus calme et de nous rendre au musée Ny Carlsberg Glyptotek, un musée absolument gigantesque et magnifique qui est gratuit tous les mardis ! En bonne étudiante fauchée, et en grande amatrice d’art, je ne pouvais pas manquer ça. Le musée abrite de véritable pépites, comme certaine œuvres de Degas (mon artiste français préféré) ou encore une section sur l’Egypte antique où nous avons vu une momie pour la première fois de nos vie. En outre, le musée est une œuvre d’art à lui tout seul. De son hall d’entrée exotique en passant par ses salles gréco-romaines luxuriantes, ses escaliers modernes et ses sols très « instagrammables », son architecture est vraiment surprenante ! J’ai autant apprécié m’y promener que d’y observer les œuvres exposées !

GLYPTOTETEK.jpg

On reviendra

L’heure de partir est finalement arrivée bien trop vite ! Nous avons quitté Copenhague avec des souvenirs merveilleux et des images plein les yeux, chacun avec l’envie d’y revenir. C’était une deuxième pour moi, mais une première pour mon amoureux et c’était important pour moi de lui faire découvrir le Danemark que j’aime, avec sa richesse culturelle, sa langue étrange, ses rues colorées, ses vélos partout, ses roulés à la cannelles, ses danois, son hygge… Bref, je voulais lui faire aimer le Danemark (avec l’espoir qu’on aille y vivre un jour) et je crois que j’ai réussi à piquer son intérêt. Une chose est sure, ce n’est pas demain la veille que j’arrêterai d’aimer ce pays. Je rêve déjà d’y retourner, mais à Aarhus cette fois…

SKY.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez superagentju sur Hellocoton

Follow me on Hellocoton ♥

 

4 réflexions au sujet de « TROIS JOURS A COPENHAGUE / ITINERAIRE »

  1. Justement Copenhague est sur ma liste de city trip à faire ! 😀
    Tes photos, tes bons plans et tous les jolis endroits que tu partages avec nous me donne encore plus envie d’y aller…
    Je te souhaite de pouvoir y vivre un jour 🙂

    Je t’embrasse,
    Shana

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s